Les sites mongols inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco

Les sites mongols inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco

28 avr. 2020

Pays des steppes et des mystères, la Mongolie est une véritable promesse d’aventure dans un monde nomade, un paysage exceptionnel et une culture sans égale. D’ailleurs, plusieurs sites mongols sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Pensez à les ajouter à votre itinéraire lorsque vous préparez votre voyage en Mongolie :

  Les sites mongols inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco  

Les pétroglyphes de l’Altaï

Trois impressionnants sites de pétroglyphes ont été découverts dans l’Altaï mongol. Situés dans la région de Bayan-Ulgii Aimag, ces musées à ciel ouvert abritent une riche collection de dessins rupestres. Ces derniers promettent un retour dans l’histoire ancienne, et s’offrent aux visiteurs comme un véritable livre d’Histoire. Avec les premiers dessins datant d’il y a 12 000 ans environ, ces pétroglyphes permettent de comprendre l’évolution de la vie en Mongolie.

Les pétroglyphes de l’Altaï montrent les changements de mode de vie des peuples, mais aussi la transformation des paysages : d’une steppe aride à une zone boisée, le début du pastoralisme puis l’émergence du nomadisme... Les sites abritent aussi des monuments funéraires et des sites rituels. Comme le dit l’Unesco, ces lieux constituent « le témoignage visuel le plus complet et le mieux préservé de la préhistoire et du début de l’histoire de l’humanité ». Inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 2011, ces pétroglyphes sont à voir absolument !

  Les sites mongols inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco  

La montagne Burkhan Khaldun

Ce site exceptionnel d’un point de vue historique, culturel et naturel se trouve au nord-est de la Mongolie, là où les steppes laissent place à la taïga de Siberie. Lieu de naissance et de sépulture du grand Gengis Khan, la montagne Burkhan Khaldun est aussi un important témoin des cultes mongols à l’environnement. D’ailleurs, c’est l’une des quatre montagnes sacrées de Gengis Khan.

Ces rituels à la montagne, à la rivière et aux ovoos sont une fusion entre le bouddhisme et le chamanisme et reflètent toute l’originalité de la culture mongole – et l’importance de la préserver. Située dans la chaine de montagne Khentii, et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2015, la montagne Burkhan Khaldun (2350m d’altitude) offre une nature pure et sacrée ; un véritable voyage au coeur de la Terre. Empruntez le chemin des pèlerins sur 20 km pour découvrir cette ambiance unique au monde et remonter le fil de l’histoire. Des festivals y sont organisés tous les étés pour redonner vie à la culture mongole.

  Les sites mongols inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco  

La vallée de l’Orkhon

Magnifique vallée qui entoure la rivière Orkhon, ce site naturel abrite certains des plus importants vestiges historiques de la Mongolie et de l’Asie. Située au coeur de la Mongolie, à 360 km environ de la capitale Oulan-Batour, la vallée de l’Orkhon a depuis longtemps été un véritable carrefour des civilisations et un bassin de développement.

Entourée de pâturages, la vallée a très vite été habitée par les bergers nomades, et l’est toujours de nos jours. C’est l’endroit parfait pour découvrir la vie nomade, partir en randonnée chez les nomades ou faire un trek à cheval. Elle est surtout connue pour abriter de magnifiques monuments historiques, dont la cité de Karakorum, capitale de l’immense empire de Gengis Khan (XIII ième siècle). On y trouve des vestiges historiques datant du VI ième siècle, ainsi que le plus ancien monastère bouddhiste de la Mongolie, Erdene Zuu.

C’est le premier site culturel mongol à être inscrit à l’Unesco, en 2004.

  Les sites mongols inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco  

Le bassin d’Ubs Nuur

Mais l’Unesco ne reconnait pas seulement des sites d’importance culturelle ou historique dans sa liste du Patrimoine mondial. On y retrouve aussi des objets reconnus pour leur valeur environnementale, dont deux en Mongolie.

Le bassin d’Ubs Nuur (ou Uvs Nuur) porte le nom d’un très grand lac salé de la région, important pour l’écosystème et notamment les migrations des oiseaux. Il est situé entre la Mongolie et la Russie. Le bassin recouvre plus d’un million d’hectares et comprend un grand nombre d’écosystèmes, allant de la steppe aux hautes montagnes d’Asie, en passant par la toundra, le désert froid, les forêts de conifères, les dunes de sable, entre autres. On y retrouve donc une très grande variété de faune et de flore, y compris le léopard des neiges. On peut y voir de nombreux lacs glaciaires et de magnifiques montagnes culminant au-delà des 4000 m d’altitude.

Zone idéale pour les randonnées et les treks, le bassin d’Ubs Nuur est un lieu protégé par l’Unesco depuis 2003.

  Les sites mongols inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco  

La Dauria

Dernier site mongol à intégrer le Patrimoine mondial de l’Unesco (en 2017), la Dauria s’étend de l’est de la Mongolie à la Sibérie. Cette immense steppe regroupe plusieurs types d’écosystèmes et abrite certaines espèces rares, comme la grue à cou blanc, la mouette relique, l’outarde barbue ou encore l’oie cygnoïde. Côté mammifères, on y trouve la gazelle de Daourie, le chat Pallas ou encore la marmotte de Sibérie. Une grande partie de ce territoire a aussi le statut de réserve de la biosphère de l’Unesco et de site Ramsar : un beau palmarès !   

 

                                                                   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Laura de "Horseback Mongolia". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 80