Monastère de Manzushir

Entourées d’une forêt de bouleaux sibériens, les ruines du monastère de Manzushir, détruit en 1938, se situent à 5 km au nord-est de Zuunmod, capitale de l’aimag de Töv, et au sud de la zone strictement protégée du Bogd Khan (chaîne de montagnes culminant à 2256 mètres).

Le site se compose d’une centaine de rochers granitiques détachés de la montagne et éparpillés dans la forêt. Plusieurs Bouddhas ont été peints sur la pierre, l’un d’entre eux mesurant 2 mètres de haut. On y trouve également un grand chaudron en bronze datant de 1726, pesant 2 tonnes et d’une capacité de 1800 litres. Le site est protégé depuis 1971 et les peintures de Bouddha depuis 1994.

Histoire

Construit entre 1733 et 1747, le monastère ne comportait initialement qu’un seul temple. Quand le deuxième Javzavdamba fut reconnu, en 1750, le monastère bénéficia d’aménagements effectués par les disciples du Réincarné. En 1770, on y établit la Shar Khuree qui accueillit en 1919-1920 le siège du 8ème Javzandamba, le Bogd Gegeen. À son apogée le monastère comptait 20 temples, et près de 300 moines à résidence. Le complexe a été détruit en 1932 lors des purges communistes. Le temple Seruun Lavrin a été restauré en 1994 et sert désormais de musée comptant l'histoire des lieux. Aujourd’hui l’ensemble du site fait l’objet d’un projet de réaménagement.

Bonjour

Je suis Laura de "Horseback Mongolia". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 80