Khermen Tsav

Les miracles de la nature dans le Gobi sont innombrables, l’un d’eux se nomme Khermen Tsav, un magnifique canyon composé de rochers de boue rouge. Les splendides formations rocheuses de Khermen Tsav se situent au Nord du sum de Gurvantes, dans l'extrême nord-ouest de la province de l’Ömnögovi, entre la montagne de Sharig au Nord, et celle d'Altan au Sud.

Khermen signifie “mur” et Tsav signifie “fissure”. La nature suite à des milliers d’années d’érosion a formé ce majestueux canyon, ou des rochers sont suspendus à 30 mètres du sol. S'étendant sur 250 km², sa profondeur moyenne est de 200 mètres, mais entre le point le plus bas, et celui le plus haut c'est près de 1000 mètres de dénivelé que l'on note. Les couleurs, un dégradé de rouges, feront le bonheur des photographes.

Le premier squelette complet d’un dinosaure a été trouvé dans cet endroit. Les scientifiques s'accordent à dire que l'endroit était recouvert par une mer intérieure il y a 200 millions d’année. L’archéologue américain Roy Chapman Andrews a baptisé cet endroit “_La fin du Monde_”. Khermen Tsav est réputé non seulement pour ses beautés naturelles mais également par les trésors dont son sous-sol regorge en terme de fossiles de dinosaures. Il n'est d'ailleurs ici pas rare d'en trouver. Au pied de ces falaises de sable, le sol est entièrement recouvert de saxaouls.

Depuis Dalanzadgad, il vous faudra conduire pendant 400 km sur une des pires pistes que peut compter le Gobi. Cette région, de par isolement, ne se trouve sur aucun des circuits touristiques classiques, mais la récompense vaut les efforts concédés : vous serez seul dans un décor digne des grands canyons américains.

Bonjour

Je suis Sylvain de "Horseback Mongolia". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 80