La colline de Zaisan

A l’occasion du 50ème anniversaire de la Révolution, un mémorial russe a été édifié en l’honneur des soldats soviétiques tués durant la Seconde Guerre Mondiale, au sud de la ville, sur la colline de Zaisan. Au sommet d’une colonne de béton, figurent côte à côte l’emblème de la faucille et du marteau et le soyombo, emblème national mongol. Près d’une monumentale statue de soldat, sur un grand panneau circulaire en béton armé, une fresque illustre le thème de l’amitié entre les peuples soviétiques et mongols. La peinture illustre des scènes historiques telles que la présence et la soutien des russes lors de la déclaration d’indépendance de la Mongolie en 1921, la défaite de l’armée japonaise Kwantung par les soviétiques au cours de la bataille de Khalkhin Gol en 1939, la victoire contre l’Allemagne nazie, ou encore des exploits comme la conquête spatiale russe.

En 2003, un Memorial des Tanks, autrefois situé entre le centre-ville et Zaisan, fut déplacé au pied de la colline. Il met en scène un tank soviétique financé par le peuple mongol, ainsi qu’une carte qui dévoile le chemin qu’il prit depuis son départ de Moscou en 1943 à sa participation à la chute de Berlin en 1945.

Pour s’y rendre, rien de plus simple : après avoir rejoint le parking situé sur la colline, les visiteurs doivent grimper les quelques 300 marches qui les séparent du sommet, d’où ils pourront en outre profiter d’une vue panoramique sur la ville d’Oulan Bator, ainsi que sur la rivière Tuul qui la traverse.

Bonjour

Je suis Sylvain de "Horseback Mongolia". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 80