Projet écologique Horseback Mongolia : des filtres à eau pour limiter les bouteilles en plastique sur les tours en Mongolie

Projet écologique Horseback Mongolia : des filtres à eau pour limiter les bouteilles en plastique sur les tours en Mongolie

10 juin 2019

Plus de 35 000 bouteilles plastiques ont été consommées par les clients et les équipes d’Horseback Mongolia lors de la saison 2018. C’est un chiffre choc qui nous renvoie à notre impact direct sur l’environnement. Pour limiter cela et agir de manière plus écologique, nous avons réfléchi à une solution : supprimer les bouteilles d’eau en plastique et utiliser des filtres 10L Katadyn pour fournir de l’eau potable tout au long des circuits. Une solution qui sera de prime abord testée au cours de la saison 2019 et généralisée à compter de 2020.

Plus de 35 000 bouteilles en plastiques utilisées en 2018

  Projet écologique Horseback Mongolia : des filtres à eau pour limiter les bouteilles en plastique sur les tours en Mongolie  

Été 2018, l’agence Horseback Mongolia poursuit son développement, et accueille pour la première fois plus de 2000 clients. Effet collatéral, la consommation de bouteilles d’eau en plastique pendant les tours continue d’augmenter. Le calcul est simple : 2000 clients et 1000 accompagnants locaux qui ont consommé une bouteille d’1,5 par jour, sur 12 jours de circuit en moyenne. Nous arrivons à 36,000 bouteilles en plastique. Le chiffre est effrayant, et nous a amené cet hiver à réfléchir sur les solutions plus écologiques que nous pouvions apporter pour arriver à moins, voire à ne plus consommer d’eau en bouteille.

La problématique en Mongolie est compliquée, en dehors de la capitale, il est très difficile de se ravitailler en eau, ce n’est que dans les petits magasins sur les parcours que nous pouvons trouver de l’eau embouteillée. Même l’eau des camps de yourtes n’est pas filtrée et n’est pas propre à la consommation telle quelle.

Découverte du filtre Katadyn

  Projet écologique Horseback Mongolia : des filtres à eau pour limiter les bouteilles en plastique sur les tours en Mongolie  

Nos recherches nous ont amené à découvrir le filtre Katadyn base camp Pro 10 L, qui nous a paru comme l’une des meilleures options. Ces résultats sont probants, et pendant les tours, nous ne manquons pas de source d’eau : puits, rivières et lacs, eau des camps de yourtes. Il suffirait donc de filtrer l’eau à notre échelle, et de la fournir aux voyageurs à qui nous offrirons à leur arrivée une gourde en métal au couleur d’Horseback Mongolia.

Premiers tests du filtre Katadyn

Les premiers tests sont probants, et lors de notre formation annuelle des guides, les équipes ont été réceptives à la problématique des déchets en Mongolie. Certains paraissaient néanmoins un peu frileux par rapport à la solution proposée : est-ce que cela marche vraiment ? Y-a-t-il zéro risque de contamination ? Voilà les questions les plus récurrentes que nous avons rencontrées.

Nous avons alors rassuré sur la qualité de la marque Suisse qui est une référence dans le domaine de la filtration de l’eau, et avons décidé, pour cette première année, de proposer cette option aux équipes (guide et chauffeurs) qui se portent volontaires. Après discussion, la plupart ont été partantes et ce sont au total 38 filtres qui ont été commandés en Suisse.

  Projet écologique Horseback Mongolia : des filtres à eau pour limiter les bouteilles en plastique sur les tours en Mongolie  

À eux maintenant de sensibiliser les voyageurs à cette problématique et à expliquer les raisons qui nous ont poussées à changer notre mode de fonctionnement. L’eau embouteillée rassure certes, mais n’est pas meilleure que l’eau que nous filtrons, et nous devons tous emprunter une démarche plus responsable dans notre manière de consommer, et donc de voyager. Nous espérons un retour vraiment positif des voyageurs cet été avant de généraliser le système à toutes nos équipes en 2020. Bien sûr, nous continuerons à fournir de l’eau en bouteille aux voyageurs ne souhaitant pas boire de l’eau filtrée.

Horseback Mongolia est vraiment fier d’être un précurseur en Mongolie dans la généralisation de l’utilisation des filtres à eau pour l’ensemble des tours, et, une fois n’est pas coutume, nous seriont très heureux que nos confrères nous empruntent le pas afin de limiter l’impact général du tourisme sur l’environnement en danger.

Pour en savoir plus sur le filtre à eau Katady c'est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Viviane Cordier
16 juin 2019
Merci et j'espère que continueront à fleurir d'autres projets similaires pour nous aider à tendre vers une meilleure gestion de nos ressources et de la vie de notre jolie planète.
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Lacharme Isabelle
14 juin 2019
En Mongolie, où je marche soigne et relève des données de recherche en ergonomie depuis plus de 12 ans, je filtre rarement mon eau. Souvent l'eau est potable là où les nomades la prennent. Je la teste systématiquement pour le vérifier et je n'ai jamais été malade. Par contre, si le lait est contaminé et pas suffisamment bouilli il y a des risques ... que j'ai connu.
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
François MILLET
13 juin 2019
Voilà une excellente initiative ! J'espère que les voyageurs prendront conscience de l'enjeu écologique de cette initiative. Pour ce qui est du risque zéro de contamination, il est important de faire savoir qu'il y a aussi beaucoup de problèmes avec l'eau embouteillée, notamment dus au stockage en pleine chaleur dans certains pays. Il faut aussi espérer que d'autres agences de part le monde suivront votre exemple. Félicitations à vous
Répondre
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Laura de "Horseback Mongolia". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 80