Une histoire de « noms » en Mongolie

La Mongolie, on ne cesse de le dire, est un pays fascinant avec une histoire incroyable, une culture et des traditions d’une grande richesse.
Les prénoms Mongols ne font pas exception à la règle, et l’on peut tout à fait se sentir dépassé lors du choix du nom d’un nouveau né! Pourquoi cela, quelle est l’histoire fascinante des noms en Mongolie, et que sont les populaires ou même les plus amusants noms du moment?

 

De la dure tâche de choisir un prénom en Mongolie

 

Dans les temps ancients, les parents eux-même voire un personnage important ou religieux pouvait donner un prénom à un nouveau né. Il est dit que le prénom reflète la personnalité de l’enfant et est aussi un facteur de chance pour celui qui le porte. Il est donc tout à fait primordial de le choisir avec le plus grand soin! Les prénoms les plus anciens de Mongolie ont donc été tout naturellement des noms virils pour les garçons et signifiant la beauté et la féminité pour les petites filles. Pendant la période communiste, et en lien avec l’Union Soviétique, les prénoms d’origine Russe avaient plutôt les faveurs de la population.

Aujourd’hui, ces prénoms anciens sont de retour en force et sont notamment composés de deux adjectifs évocateurs typiquement mongols. Et pour avoir du choix, il y en a, avec quelques 40.000 combinaisons possibles! À en faire pâlir papa et maman!

 

Allez, premièrement, vous donnez naissance à un joli chérubin tout mignon et plein de vie, que ce soit un garçon ou une fille ou même les deux si vous avez de la chance, et passé l’euphorie du moment, il est temps de rebrousser vos manches pour lui/leur choisir le prénom. Tout s’enchaîne à ce moment dans une cérémonie appelée le « нэр өгөх ёс » – prononcez « Nèr Ogokh (« H » aspiré) oyeuss ». Cet événement indispensable commence dans les premiers jours de l’enfant avec un rassemblement de tous les proches et membres de la famille, pour préparer des plats typiques, désserts et autres rafraîchissements (l’alcool est autorisé avec modération). La date étant toute aussi importante que l’événement lui-même car choisie par un lama, la tradition demande que la cérémonie se tiennent jusqu’au crépuscule.
À ce moment, le père de l’enfant, en respect pour les personnes plus âgées présentes, donne le Khadag (étoffe de soie de couleur bleue) et leur demande de se concerter en vue de trouver un nom approprié, correspondant à plusieurs critères tels que le jour de la naissance, le mois, l’alignement des planètes et le symbol zodiacal associé au moment exact de la naissance. Il est donc fort possible de naître et de ne pas avoir de nom pendant quelques jours.

Plus récemment, une forme de loterie peut être organisée dans le but de trouver un prénom: plusieurs personnes écrivent un nom différent sur un petit papier et le placent dans un bol. Quelqu’un de confiance viendra piocher le bon « numéro ». Ce qui s’ensuit est très intéressant: le père viendra murmurer le nom fraichement sorti à l’oreille droite du garçon ou gauche de la fillette. Si l’enfant a une réaction plaisante le prénom sera immédiatement adopté! Ou non, et dans ce cas, la loterie continue.

Un vieil adage mongol indique que « nos ancêtres nous apprennent à ne pas refuser de nom, mais un nom peut tout à fait refuser une personne! »

 

 

Les prénoms populaires d’aujourd’hui…

 

Aujourd’hui, la Mongolie intègre une approche plus moderne des noms, et bien sûr, comme pour chez nous, certains ont plus la cote que d’autres. Voici resumé ici un petit panaché  – ou le top 10 si vous préférez, des prénoms du moment en Mongolie:

« Bat-erdene » – Dur joyau en français, est un prénom masculin. Bat-erdene est devenu très populaire grâce aux performances sportives de l’un des meilleurs lutteurs de Mongolie. Badmaanyambuugiin Bat-Erdene a remporté 11 tournois nationaux pendant les célébrations du Naadam, pendant les années 1988-1999. À la retraite depuis 2006, sa solide réputation l’a propulsé aux plus hautes fonctions de l’Etat Mongol, avec une carrière en politique. Il est également le fondateur de l’Université des champions de lutte mongole.

« Otgonbayr » – Le jeune bijou.
Depuis les années 1990, ce prénom rencontre un franc succès grâce au talent d’un musicien mongol – Dambyn Otgonbayar –  à la fois chanteur et guitariste. Très connu pour ses mélodies et textes très forts et qui sont toujours d’actualité, il reste l’un des chanteurs les plus écoutés de Mongolie avec quelques 50 chansons populaires à son actif.

« Altantsetseg » – La fleur d’or.
Un nom tout à fait poétique qui a été porté par l’une des plus belles voix mongoles, celle qui est devenue l’une des 5 divas du pays. Appeler ainsi sa fille Altantsetseg est tout à fait approprié pour une jeune demoiselle qui voudrait se lancer dans une belle carrière!

« Oyunchimeg » – Ornement de sagesse.
Un nom plutôt élaboré, qui est tout à fait adapté à une personnalité politique du pays. Oyunchimeg est juriste et membre de la commission nationale pour les droit de l’homme en Mongolie.

« Batbayr » – Grande joie.
Quelques uns des hommes les plus connus de Mongolie s’appellent Batbayr. C’est le cas de l’un des plus respecté Sumo mongol. Très suivies en Mongolie les compétitions de sumo sont devenues ces dernières années encore plus intéressantes pour les Mongols, et une raison simple à cela: les 5 plus grands champions viennent de Mongolie! Batbayr est le premier Mongol à avoir atteint le rang de « Makuuchi », l’une des plus hautes distinctions de la competition nippone. Actuellement retiré de la competition, il est devenu une figure politique sur Oulan Bator, la capitale mongole.

« Bolormaa » – Cristal.
Faisant honneur à son nom, Bolormaa reste l’une des icônes de Mongolie dans le domaine de la mode. À la fois mannequin et présidente des agences de mode  “New model” et ”Mongolian model”, sa belle carrière lui vient de conseils de sa mère lors de ses débuts en 1990.

« Enhtuya » – Rayon de paix.
Enhtuya est un prénom porté par de nombreuses femmes en Mongolie, d’après une poète célèbre. Le succès de ce nom s’explique notamment par l’un des poèmes les plus connus et touchants de Mongolie: “Охин үрээ хайрла” (Oxin uree xairla) traduit par « Aimer sa fille ».

« Lhagvasuren » – addition de « Suren » et de « Sakhiul »
Ce nom est intimement lié au bouddhisme Tibétain, et signifie « gardien des charmes ». C’est un nom très puissant et plein de sens qui est censé protéger son détenteur.

« Gantulga » – Coeur de fer.
Dur comme le fer, Gantulga est à la fois un nom emplit de sens et rendu célèbre par une personne en particulier, un chanteur et guitariste aux chansons et mélodies toujours sensibles et mélancoliques. C’est entre autres, l’un des chanteurs à avoir fait pleurer la Nation!

« Erdenechimeg » – Ornement de bijoux.
Une autre femme forte du pays, et qui porte bien son nom, Erdenechimeg est membre de l’Etat Mongol, et parlementaire. Membre du grand Khural, elle participe activement aux décisions concernant les orientations que prend le pays.

 

Et ceux qui le sont moins…

(ou bien plus originaux!)

Les noms Mongols comme nous pouvons le voir sont très créatifs, et requièrent parfois de grandes qualités pour être prononcés.  Un exemple tout à fait « parlant » avec l’un des noms les plus compliqués de Mongolie (et sans doute le plus long) :

« Агваанлувсанчойжиннямданзанванчигбалсамбуу » , prononcez « Agvaanluvsanchoijinnyamdanzanvanchigbalsambuu »!

C’est en fait le nom d’un des derniers leaders du pays, le 8ème Bogdo Jebtsundamba, le leader spirituel du bouddhisme tibétain en Mongolie. Personnage très respecté et lié à l’histoire mongole, aux temps de la revolution contre le pouvoir Manchou de la dynastie des Qing, il devient le Bogd Khan, le leader religieux d’une théocratie. Il a été la troisième plus importante personne de la hiérarchie du bouddhisme tibétain, juste après le Dalai Lama et le Panchen Lama.

Après ces quelques difficultés de prononciation, je vous rassure, il existe aussi des noms beaucoup plus courts et faciles pour nous, étrangers que nous sommes! Voici 3 exemples typiques qui seront plus facile à retenir:

Од – « Od » : L’étoile
Оч – « Och » : L’étincelle
Аз – « Az » : Chance

C’est mieux, non? 🙂

Compliqués pour certains, les prénoms Mongols doivent refléter la personnalité des enfants, et c’est tout naturellement que leurs parents s’attèlent à trouver ceux qui garantiront le meilleur avenir. Mais il existe des cas où cela peut être bien différent…
Des noms de transition, cela semble un peu bizarre, peuvent-être utilisés dans certaines situations. Ils peuvent être donnés à des enfants de femmes qui ont fait de nombreuses fausses couches,  ou si autres décès prématurés, dans le but de conjurer le mauvais sort. Certains parents iront même jusqu’à donner le prénom de « sans nom » à leur enfant (« Nergui », or Нэргүй en caractères Cyrilliques). Ces noms seront gardés pendant un certain temps avec la possibilité bien sûr de les changer par la suite. En Mongolie, il est autorisé de pouvoir changer de prénom une fois dans sa vie.

Nous avons répertorié un petit florilège des noms les plus bizarres:

Хэнбилээ – Henbilee : Qui est-ce?
Хэн мэдэхэв – Hen medhev : Qui sait
Эрдмийнтүлхүүр – Erdmiintulhuur : Clé de l’éducation
Нэргүй – Nergui : Sans nom
Хүнбиш – Hunbish : Non Humain
Энэбиш – Enebish : Pas ça
Оргодол – Orgodol : Fugitif

 

En dernier lieu, et si vous suivez toujours (j’en vois certains se tirer les cheveux!), la Mongolie ajoute une dernière complication quant à son système administratif: les noms de famille eux-mêmes ne sont pas les mêmes que chez nous!

Je m’explique: quand un enfant est né, un prénom lui est donné. Son nom de famille, lui, suit le prénom de son père, contrairement à la plupart des autres pays. Ainsi, il n’est pas rare de rencontrer des personnes dont le nom de « famille » est totalement différent, de génération en génération!
Vous êtes un peu perdu? C’est normal! Pour illustrer mes propos, imaginez vous que votre père s’appelle « Jean Dujardin ». Ainsi, au lieu de suivre le nom de famille habituel, une fois né, votre nom de famille sera « Jean ». Et si vous êtes un homme et donnez naissance à un autre enfant, la génération suivante prendra votre prénom comme nom de famille… Ainsi Jean Dujardin donne naissance à Valentin « Jean », et le prochain fils pourrait s’appeler Louis « Valentin »..  Je continue de me poser la question suivante : mais comment établir un arbre généalogique en Mongolie!

 

Les noms Mongols, tout un programme! Parfois simples, parfois un vrai casse-tête, nous pourrions en écrire un livre tellement le sujet est fascinant. Qui sait, peut être un jour nous appellerions nos enfants « joli corail » ou autres prénoms évocateurs! Pour tous les couples lisant cet articles, voici le temps de prendre vos meilleurs dictionnaires, livres et votre calendrier lunaire en vue de trouver le meilleur nom possible pour votre futur petit. Après avoir lu cet article, vous n’aurez pas d’excuse!

2 réflexions au sujet de « Une histoire de « noms » en Mongolie »

  1. Richard dit :

    Article intéressant! C’est amusant car moi même je demande toujours à mes amies mongoles, la signification de leur prénom car on a souvent des surprises agréables. Le plus joli prénom que j’ai pu rencontrer à ce jour est « Odontouïaa » qui veut dire « lumière des étoiles ». C’est très poétique))

  2. Une histoire fascinante! Votre article nous permet de découvrir toute une facette de culture mongole, surtout pour les personnes désirant faire des aventures et de voyage dans ce pays. Quant aux choix des prénoms, comme vous le dites, c’est vraiment difficile vu leurs significations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia