Le climat en Mongolie

La Mongolie est un pays d’altitude, froid et sec. Le pays a un climat continental extrême avec des hivers longs et froids et des étés courts, au cours desquels tombe la plupart des précipitations. La Mongolie jouit en moyenne de 257 jours d’ensoleillement par an, et il se trouve généralement au centre d’une région de hautes pressions atmosphériques. Les précipitations sont plus élevées dans le Nord, qui reçoit en moyenne 20 à 35 centimètres de pluie par an, et plus faible dans le sud, qui n’en reçoit que 10 à 20 centimètres. Dans l’extrême sud est du Gobi, il y a certaines régions qui, presque chaque année, ne reçoivent pas de précipitations du tout.

Les températures moyennes sur la plus grande partie du pays sont négatives de Novembre à Mars et proches de 0 C en avril et Octobre. En Janvier et Février une moyenne de -20 ° C est monnaie courante, avec des nuits hivernales à -40 ° C. L’été, les journées les plus chaudes peuvent atteindre jusqu’à 38 ° C dans le sud du Gobi, et 33 ° C à Oulan-Bator. Plus de la moitié du pays est couvert par le pergélisol, ce qui rend la construction de bâtiments ou de routes, ainsi que l’exploitation minière impossible. Toutes les rivières et les lacs d’eau douce gèlent en hiver, et les petits cours d’eau sont souvent intégralement gelés. Oulan-Bator se situe à 1351 mètres d’altitude dans la vallée de la rivière Tuul. Localisée dans une région relativement bien arrosée du nord, la capitale des Mongols reçoit une moyenne annuelle de 31 centimètres de précipitations, dont la quasi totalité tombe en Juillet et en Août. Oulan-Bator a une température annuelle moyenne de -2,9 ° C et la période sans gel s’étend de la mi-Juin à la fin Août.

Le climat de la Mongolie se caractérise par une extrême variabilité et l’été il est très difficile de faire des prévisions météorologiques à court terme. Les moyennes pluriannuelles cachent de grandes disparités au niveau des précipitations, des dates des gelées et des occurrences de blizzards ou encore des tempêtes de sable au printemps. Un tel climat pose de gros problèmes pour les Hommes et rend la survie du bétail difficile. Si les hivers sont généralement froids et clairs, des tempêtes de neige occasionnelles, pourtant faible mais couvrant les herbes avec suffisamment de neige et de glace pour empêcher les animaux de paître, tuant ainsi des dizaines de milliers de moutons ou de bovins. Ces pertes de bétail, qui sont une conséquence inévitable et, en un sens, la conséquence normale du climat, rendent difficile la planification de l’augmentation du nombre d’animaux.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia