La Mongolie de 1911 à nos jours

Au début du 20ème siècle, l’état Mandchou déclina rapidement et les idées révolutionnaires de l’époque se développèrent. En 1911, la République de Chine remplaça l’état de Mandchourie.

Les leaders intellectuels et les hommes d’Etat de Mongolie extérieure amenèrent aussi des changements et proclamèrent l’indépendance du pays. Le nouvel état de Mongolie extérieure était une théocratie. Cela signifie que le Bogd qui était le leader religieux intégra le pouvoir politique séculaire. En 1913, la délégation de représentants de Mongolie extérieure conduite par T. Namnansüren fit une visite dans l’Empire Russe afin de trouver un appui pour sécuriser l’indépendance. Il échouèrent dans leur mission de faire reconnaître la Mongolie extérieure internationalement.

En 1915, les discussions entre la Mongolie extérieure et la République de Chine commencèrent dans la ville de Kyakhta. Moscou et Pékin refusèrent de reconnaître l’indépendance de la Mongolie extérieure et donnèrent juste à la Mongolie un statut autonome.

En 1919, le gouvernement républicain de Chine abolit l’autonomie et envoya des troupes en Mongole extérieur. Le but de cette opération à gros risques était de sécuriser les intérêts chinois en Mongolie au cas où les Russes confus de 1917 voudrait s’étendre là. Les leaders indépendantiste mongols résistèrent dans plusieurs régions du pays.

En 1921, à la suite de changements révolutionnaires, la Mongolie retrouva son indépendance et forma un état théocratique. Cette fois les pouvoirs du 8ème Bogd furent restreint par le gouvernement. Quand le Bogd mourut en 1924, les leaders révolutionnaires transformèrent la Mongolie en république e adoptèrent la première constitution. Les dirigeants de l’Etat aidés par des conseillers soviétiques choisirent une direction communiste pour la Mongolie.

La forme républicaine apporta de nombreuses réformes dans la société. La société devait être sans classes dons la noblesse abandonna tout titre et privilège. La médecine occidentale, la technologie et l’éducation firent leur entrée en Mongolie mettant fin à de vieilles pratiques.

Les années 1930 furent cruelles. Comme dans tout les états communiste à cette époque, les purges politiques affectèrent sérieusement la société. Le régime était responsable de la morts de milliers d’innocents accusés à tort.

En 1939, la Mongolie s’engagea dans un conflit majeur avec les japonais le long de la frontière est de la Mongolie, on parle de l’incident Khakhingol. Les petits rixes entres les patrouilles japonaises et mongoles depuis 1936, dégénérèrent en une confrontation frontalière majeur. L’armée soviétique vint en aide aux mongols. L’armée soviétique/mongole battit les forces japonaises et rendit la frontière est sûre.

En 1945, le gouvernement chinois reconnut l’indépendance de la Mongolie. La Mongolie devint un membre de droit de la communauté internationale et rejoint les Nations Unis en 1961.

La Mongolie fut un état communiste irréprochablement aligné avec l’union Soviétique jusqu’à la fin des année 1980. Le Monde était en train de changer, il en était de même pour la Mongolie. En décembre 1989, l’opposition démocratique demanda des réformes politique et organisèrent d’importantes manifestations. Finalement, en 1992, la Mongolie adopta une nouvelle Constitution qui garantit une démocratie ouverte et des changements économiques.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia