La Mongolie de 970 à 1206 – Les clans Mongols

Les Mongols sont un peuple ancien. Les historiens chinois confirment l’existence de tribus mongols même au 10ème siècle. A cette époque les mongols habitaient à l’est de l’Asie centrale et en Mandchourie du nord. Les légendes racontent que les géniteurs du peuple mongol sont Loup Gris et Jolie Biche, mais le premier mongol reconnu est Bodonchar, qui sortit son peuple de l’oubli, on date cet évènement à environ 970.

Ces descendants devinrent les souverains des mongols mais le titre était seulement nominal. De nombreux clans et tribus avait leur propre chef. Emergeant en tant qu’entité nationale divisée les mongols furent plongés dans la politique de la région. En Asie centrale le pouvoir appartenait à la dynastie jurchen de Tszing. Les jurchens attaquaient les peuples nomades de temps en temps afin de les éloigner de leurs frontières.

Les souverains mongols défendirent infructueusement leur territoire, cela en raison à la séparation de nombreux clans. En 1162, Temüjin, le futur Chinghis, naquit de Yesugey, un parent du khan mongol. Quand il eut 10 ans, le peuple ennemis, les tatars, empoisonnèrent son père. La famille de Temüjin fut plus tard abandonné par ses proches. Donc les deux veuves de Yesugey habitèrent ensemble avec six enfants en bas âge. L’aîné, Temüjin,, prit de l’importance assez rapidement. Quand il atteint l’âge de 20 an, il réussit à rassembler un groupe de partisans qui le suivirent ardemment.

En 1185, la grande assemblée des nobles mongols proclamèrent Temüjin khan de Mongolie et lui donnèrent le nom de Gengis. Bien que les seigneurs influent reconnaissaient Gengis, il y avait une opposition importante contre lui, des actions militaires débutèrent. Gengis souffrit de défaites et s’enfuit probablement en exil, après laquelle il eut seulement une poignée de supporters. En 1193 environ, Gengis reprit le rôle de leader en Asie centrale. I dérouta ses ennemis et ses rivaux. Gengis commença à unifier les nombreuses tribus mongoles en une seule nation mongole.

Par conséquent, en 1206, la grande assemblée des leaders mongols éliront unanimement Gengis comme khan de Mongolie. Cette fois il n’y eut personne pour s’y opposer. L’année 1206 marque l’établissement de l’Etat mongol.

Gengis institua une loi codifié à la place des habitudes nomades et réorganisa l’armée, les taxes et l’administration de l’Etat. Il introduisit également l’alphabet mongol, un dérivé de l’écriture uighur.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia