Voyager avec des enfants en Mongolie

La Mongolie est une destination qui se prête bien au voyage avec des enfants, même s’il est nécessaire de choisir un circuit adapté à leurs capacités. Les Mongols sont très prévenants avec les enfants, et vos têtes blondes seront toujours les bienvenus. Mieux, vous pourrez les laisser sans craintes quelques instants à votre guide, ou à une famille d’accueil qui adoreront jouer avec eux. De plus ils permettent bien souvent de rompre la glace très facilement avec les Mongols, et d’être autant plus vite intégrés. Cependant, en fonction de l’âge et du tempérament de vos enfants, certains itinéraires sont à déconseiller.

Lors de la plupart des voyages en Mongolie, de longs trajets sont à prévoir. Certains trajets, déjà fatigants pour des adultes, peuvent être éreintants pour vos enfants, et, notamment s’ils sont nerveux,  il est déconseillé de prévoir des circuits avec trop de déplacements en jeep.

Cependant, certains jeunes enfants, de tempérament calme et ouvert, peuvent s’adapter à ces conditions difficiles. Le plus jeune voyageur en 2007 a été Marceau Beauvois – 3 ans ½ – qui a réalisé le circuit « La Grande Boucle ». D’après ces parents, c’est celui qui a été le moins fatigué du voyage !

Les circuits « vie nomade » chez l’habitant sont selon nous les mieux adaptés pour un voyage avec des jeunes enfants (3 – 10 ans). Ces circuits vous permettent de vous fondre dans l’environnement traditionnel Mongol en restant chez une famille d’accueil. Les parents seront au calme et apprécieront de partager des moments uniques avec les nomades. Les enfants, eux, se régaleront de la nature environnante, des premières montées à cheval et de jouer avec les enfants des nomades.

En dessous de 3 ans, nous vous conseillons d’attendre encore un peu. L’hygiène en Mongolie ainsi que les infrastructures médicales rendent cette destination inappropriée pour les très jeunes enfants.

Pour les randonnées à cheval, tout dépend du niveau de vos enfants. La plus jeune cavalière à faire le circuit de la Grande chevauchée était Rahel Suss, et n’avait que 8 ans ½. Elle n’a éprouvé aucune difficulté, mais monte toute l’année 3 fois par semaine.

Pour résumer, les randonnées équestres pour les enfants de moins de 16 ans oui, mais à condition qu’ils aient un excellent niveau.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia