La vallée de l'Orkhon

La vallée de l’Orkhon se situe au nord de la province de l'Övörkhangai, dans la partie centrale de la Mongolie, quelque 360 km au sud-ouest d'Oulan Bator. Située sur les contreforts de la chaîne du Khangai, ce site protégé par l'UNESCO depuis 1992 couvre 121.967 hectares de prairie le long de la rivière du même nom. Une zone tampon de 61.044 hectares est également protégée.

Le bassin de la rivière Orkhon est riche en vestiges historiques, la vallée ayant servi d'habitat successif à de nombreux peuples nomades, et ce depuis la période préhistorique. Elle est fréquemment perçue comme le berceau de la culture nomade des steppes, et fut lors du dernier millénaire un véritable carrefour des civilisations, reliant l'Est et l'Ouest à travers le vaste continent eurasien.

Au cours des siècles, la vallée de l'Orkhon a été habitée par de nombreuses tribus nomades. Les premières preuves d'habitation, trouvées sur les sites de Moiltiin Am et Orkhon-7, permettent d'estimer que la vallée été habitée il y a de cela 60.000 ans. Par la suite, la vallée a été occupée de manière continue à travers l'âge préhistorique et l'Âge de Bronze, puis, successivement par les Huns, les peuples turcophones, les Ouighours, les Kidans, et enfin les Mongols.

On y trouve donc aujourd'hui de nombreux vestiges archéologiques comme des mémoriaux turcs des VIème et VIIème siècles, Khar Balgas, la capitale Ouighour pendant les VIIIème et IXème siècles, et bien sûr Kharkhorin, la capitale mongole pendant les XIIIème et XIVème siècles, fondée par Gengis Khan. On y visite également de nombreux monastères comme celui d'Erdene Zuu, le plus ancien monastère bouddhiste de Mongolie, l'ermitage de Tövkhön ou encore le monastère de Shankh qui sont autant de témoignages des traditions religieuses des Mongols nomades des steppes.

La vallée de l'Orkhon est aujourd'hui une grande terre de nomadisme où de nombreuses familles d'éleveurs installent leur campement. Les paysages pittoresques des steppes entourées du massif du Khangai, la richesse de sa faune et de sa flore, en font la région idéale pour découvrir la Mongolie des nomades dans un cadre enchanteur. Il est également agréable d'y faire du cheval, et la vallée est le point de départ de nombreuses randonnées pédestres dans les montagnes environnantes. Possibilité de pêche ou encore de VTT.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia