Le parc national de Gorkhi-Terelj

Signifiant littéralement "ruisseau-rhododendron", le parc national de Gorkhi-Terelj se situe à 55 kilomètres à l’est d’Oulan Bator, à 1600 mètres d’altitude, dans la zone strictement protégée du Khentii. Une route goudronnée permet de rejoindre le parc national depuis la capitale ; il faut compter entre 1h30 et 2h00 de route pour vous y rendre.

Le gouvernement a placé ce territoire de 2932 hectares sous sa protection en 1995. C’est une région montagneuse composée de steppes boisées. On y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux (250), des élans et des ours. De nombreuses formations rocheuses, ciselées par l’érosion, y font la joie des adeptes de l’escalade. Dans les plaines, on observe des fleurs sauvages et des edelweiss. Le parc est traversé par de nombreuses rivières, notamment la Tuul, la Terelj et la Baruunbayan.

Alors que les 20 premiers kilomètres du parc ont été développés pour le tourisme (on y trouve de nombreux camps de yourtes, certains avec des infrastructures de très bonne qualité), le reste du parc, qui s’étend sur 2864 km2 offre un terrain de jeux des plus sauvages, et la majeure partie du parc n’est pas accessible aux véhicules.

Non loin de l'entrée du parc, il est possible d’observer de nombreuses formations rocheuses, dont le rocher de la tortue, "Melkhii Khad", une intrigante formation rocheuse de 24 mètres de hauteur ressemblant à une tortue, ou le rocher du vieil homme en train de lire.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia