Oulan Bator

Géographie

La ville d’Oulan Bator, actuelle capitale de la Mongolie, se trouve à 1351 mètres d’altitude. Elle se situe entre les rives de la Selbe, de la Tuul et de l’Uliastai, dans la partie sud-ouest de la chaîne du Khentii. Elle s’étend sur une trentaine de kilomètres d’Est en Ouest et sur une quinzaine de kilomètres du Nord au Sud. La ville est entourée par quatre sommets sacrés : Bogd Khan Uul, Chingeltei Uul, Bayanzurkh Uul et Songino Khairkhan. La ville a été implantée dans cette région en raison de la présence du sommet du Bogd Khan, au sud de la ville, le plus sacré de tous.

Ulaanbaatar aujourd'hui

La capitale Mongole abrite aujourd’hui environ 1,3 millions d’habitants (45 % de la population totale de la Mongolie). Ulaanbaatar est une ville moderne, mélangeant l’architecture soviétique et des constructions nouvelles. C’est le centre économique, scientifique, politique et culturel du pays. Environ 55 % du Produit National Brut (PNB) émanent de près de 30.000 entreprises, dont 70 % appartiennent au secteur tertiaire, 29 % au secteur secondaire et 1 % à celui de l’agriculture. On peut également trouver des endroits culturels, tes que le cirque national, le théâtre d’art dramatique, l’académie d’opéra et du ballet. Pour connaître la faune, la flore, l’histoire, les traditions et les coutumes des Mongols, des objets rares et précieux sont exposés dans plusieurs musées d’Oulan Bator, tels que le musée d’histoire nationale, le musée d’histoire naturelle ou le musée des dinosaures. Le centre-ville se visite facilement à pied. La ville est centralisée autour de la place Gengis Khan (anciennement Place Sukhbaatar), sur laquelle ont été érigées une statue du héros révolutionnaire Sukhbaatar et, depuis 2006, une statue colossale de Gengis Khan. La ville est divisée en neuf districts, comportant chacun une multitude de sous-districts. Les Mongols utilisent rarement le système occidental des noms et des numéros de rues, donc chercher une adresse peut s’avérer difficile.

Histoire de la ville

L’histoire d’Oulan Bator est intimement liée à la vie politique de la Mongolie du XVIIème siècle. La Mongolie craignait alors la dynastie mandchoue, alors en pleine expansion, qui menaçait d’envahir les territoires des Khalkhas situés au nord du pays. Dans le but de poursuivre la politique centralisatrice mongole, Tusheet Khan Gombodorj, le khan le plus influent parmi les trois khans khalkas, fit de son fils Zanabazar le chef religieux de la Mongolie, afin de propager la religion bouddhiste dans le pays. Zanabazar fut proclamé chef d’Etat par l’assemblée des khans et des noyods (les seigneurs) qui eut lieu à Tsagaan Nuur en 1639. Les khans des Khalkhas préparèrent les quartiers généraux de Zanabazar et lui donnèrent leurs sujets comme disciples et apprentis. Ces quartiers généraux se tenaient sur l’emplacement de la future Örgöö, qui devint ensuite Oulan Bator. Les travaux de construction furent lancés en 1654 et s’achevèrent en 1680. La ville eut plusieurs dénominations dans l’histoire. Elle s’appela Ikh Khuree, « le grand campement », puis bien sûr Örgöö, comme le mot mongol örgöö, signifiant « le palais ». La Mongolie fut sous domination mandchoue durant les XVIIIème et XIXème siècles. La ville abritait alors 50.000 habitants et était un centre commercial, religieux et administratif important. La domination mandchoue prit fin en 1911, ce qui affecta grandement le développement de la ville. Elle fut renommée Nislel Khuree et désignée capitale du pays par décret des khans, car le gouvernement et le palais du Bogd Khan, désormais chef politique, se trouvaient dans cette cité. En 1923, suite à la révolution populaire et en l’honneur de son héros, Sukhbaatar, la ville changea à nouveau de nom et devint Ulaanbaatar (Oulan Bator en français), « le héros rouge ».

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia