Le parc naturel du Khövsgöl

Situé à 1645 mètres d’altitude, le lac Khövsgöl est une véritable petite mer qui s’étend sur 136 km de long, 36 km de large et jusqu’à 267 mètres de profondeur. Il contient à lui seul 2% des réserves mondiales d’eau douce (480,7 km3). On le surnomme « la perle bleue de Mongolie » en raison de son eau très limpide, si pure qu’on peut la boire. C’est le deuxième plus grand lac de Mongolie par sa superficie, après le lac Uvs, un lac salé situé dans l’ouest du pays. Le lac Khövsgöl et ses alentours sont un parc naturel protégé.

Le lac Khövsgöl s’est formé par la pression des mêmes forces tectoniques que le gigantesque lac Baikal, situé à 195 km plus au nord, en Sibérie. Les deux lacs sont d'ailleurs reliés par un réseau de rivières. C’est pourquoi on dit du Khövsgöl qu’il est son « petit frère ». L'eau devra parcourir plus de 1000 km après avoir quitté le Khövsgöl pour se jeter dans le Baikal.

Près d’une centaine de rivières viennent se jeter dans le lac Khövsgöl. Le lac Khövsgöl se jette dans la rivière Eg, qui se jette dans le lac Baikal. Le lac est entouré d’une douzaine de sommets qui culminent à plus de 2000 mètres d’altitude et sont recouverts de forêts de pins.

C’est un lac très poissonneux. L’omoul du Baikal, la truite lénok, l’ombre et l’esturgeon de Sibérie y ont trouvé d’excellentes conditions de vie. C’est également le repère de nombreuses espèces d’oiseaux et de mammifères, tels que la zibeline, le castor, le cerf mongol, le chevreuil de Sibérie, l’ours brun, ou encore le lynx. Parmi les plantes endémiques de cette région, on trouve le saxifrage jaune des marais et la valériane.

Le lac gèle entre les mois de janvier et d’avril, et on peut alors y faire du chien de traîneau ou encore de la troïka.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia