Le festival du jour des nomades

C'est dans la réserve naturelle de Gun-Galuut, située 130 km à l'est d'Oulan Bator, un peu plus loin que la renommée réserve de Terelj, que se tient le festival du Jour des Nomades.

Ce festival, créé dans un but touristique, a été reconnu officiellement par le ministre mongol des Routes, des Transports et du Tourisme comme un événement touristique annuel, en raison de sa notoriété acquise et parce qu'il est l'unique événement mettant en valeur la culture nomade mongole.

Le festival du Jour des Nomades se déroule sur deux jours, les 17 et 18 septembre, au camp touristique « Steppe Nomads » dans la réserve de Gun-Galuut.

Après la cérémonie d'ouverture menée par le ministre du tourisme et des gouverneurs locaux, commencent véritablement les festivités du Jour des Nomades que les médias mongols et internationaux suivent chaque année avec intérêt. Il s'agit de jeux tournés autour de dix coutumes de la vie des nomades comme charger la yourte sur une charrette tirée par des yacks, monter une yourte, disposer les meubles dans la yourte et préparer le thé au lait avant de le servir aux visiteurs, attraper un lasso posé au sol depuis le dos d'un cheval lancé au galop, attraper des chevaux et les dompter, et d'autres jeux nomades. Chaque équipe sera composée de deux hommes, deux femmes et un enfant âgé entre 6 et 10 ans.

Ensuite, c'est au tour des voyageurs de participer aux concours. Ils devront reprendre certaines des épreuves ci-dessus, ce qui leur permettra de s'essayer aux tâches quotidiennes des nomades.

Le soir venu, c'est une compétition plus axée sur le folklore musical et artistique à laquelle vont s'adonner les nomades mongols. Chaque groupe dispose de 15 minutes pour séduire les juges et remporter le concours, que ce soit par le chant de gorge « khöömii », les danses traditionnelles mongoles, le contorsionnisme, ou en jouant un des instruments traditionnels mongols tels que le morin khuur, le yochin ou le bishguur.

Le lendemain se tient un concours de beauté assez particulier. Des couples âgés de 18 à 32 ans devront accomplir différentes tâches traditionnelles propres à chaque sexe afin de gagner des points. Un autre tiers de ces points sera attribué en fonction de leur apparence physique alors qu'ils seront tous les deux à cheval, ces derniers devant être également accordés au niveau de la couleur de leur robe.

Suivra un mini-Naadam, le Shuvuun Saaral. Les nomades vont alors participer aux trois jeux principaux de Mongolie : la course à cheval, le tir-à-l'arc et la lutte mongole. La course se fait avec des chevaux âgés de 6 ans et sont montés par des enfants, plus légers et permettant donc de gagner en vitesse sur les 20 km à parcourir. Les archers, dotés de 40 flèches chacun, se confronteront individuellement ou en équipe, avec des cibles disposées à 75 mètres pour les hommes et 65 mètres pour les femmes.

Le deuxième soir sera consacré à de la gastronomie mongole. Des plats typiquement nomades seront préparés devant les yeux des voyageurs qui pourront s'en régaler, le tout agrémenté de nombreuses boissons typiques de la steppe.

Newsletter
Recevez en exclusivité les dernières infos de l'agence Horseback Mongolia ainsi que des bons plans pour votre prochain séjour !
Votre nom
Votre Email
2016 (C) Horseback Mongolia